Il existe de nombreux tabous autour du corps féminin. La vulve en fait partie. Souvent mal aimée, un peu mystérieuse, elle peut être source de complexes, et ce, dès l’enfance ou l’adolescence. Nos « parties intimes » nous perturbent, nous inquiètent et nous questionnent : pourquoi la peau de ma vulve est-elle plus foncée que le reste de mon corps ? Est-ce normal que les petites lèvres dépassent des grandes lèvres ? Quelle est la différence avec le vagin ? Le sexe féminin a plein de secrets à nous révéler !

La vulve, c’est quoi ?

On peut déjà légitimement se demander : c’est quoi au juste, la vulve ? Que désigne précisément ce terme ? Levons le voile sur cette partie de l’anatomie féminine. De forme ovoïde, la vulve est constituée de l’ensemble des organes génitaux externes de la femme. Elle comprend les grandes lèvres, les petites lèvres, le méat urinaire (par lequel l’urine passe), le clitoris et son capuchon et l’entrée du vagin (qui, lui, est situé à l’intérieur du corps, en arrière de la vessie et en avant du rectum). On associe à la vulve la notion de plaisir sexuel, puisqu’elle est richement innervée (notamment le clitoris). Bien la connaître, mieux l’apprivoiser, et l’accepter telle qu’elle est, dans son unicité, c’est aussi un moyen de se « libérer » et de ressentir plus de plaisir lors des rapports intimes.

La vulve « parfaite » n’existe pas !

On préfère te rassurer tout de suite, il n’y a pas de vulve « parfaite ». Si les petites lèvres pendent et dépassent des grandes lèvres, c’est ok. Si la peau est plus foncée, ou violacée, à cet endroit, ce n’est pas un problème. Si tu aimes raser ou épiler cette partie de ton anatomie, tu en as le droit. C’est ton corps et ton choix.

As-tu vu par exemple cette campagne de pub d’Adidas vantant les mérites de ses brassières de sport qui s’adaptent au corps de toutes les femmes ? La marque aux trois bandes n’a pas hésité à mettre en ligne sur ses réseaux 25 paires de seins nus : des petits seins, des plus gros, des poitrines qui tombent, ou asymétriques… Ce qu’il faut retenir est que tous les seins sont différents. Toutes les vulves aussi. Le corps de chaque femme est unique. Avec ses propres critères de « beauté ».

Irritations et douleurs intimes…Quand ta vulve te démange !

Attention aux infections génitales ! Si en règle générale, ta vulve est en bonne santé, les symptômes suivants doivent toutefois t’alerter. Si tu ressens des douleurs à la vulve, des démangeaisons, des picotements, des brûlures, que des odeurs désagréables s’en dégagent, que des boutons sont apparus ou que la peau est rouge, tu souffres peut-être d’une infection : mycose, herpès génital, syphilis…Il est conseillé de consulter rapidement ton médecin traitant ou ton gynécologue, qui pourra te donner un avis éclairé, et te prescrire un traitement adapté si besoin.

Et pendant les règles ? Conseils pour prendre soin de ta vulve !

S’il y a bien un moment où il est important de prendre soin de sa vulve, c’est pendant les règles. Les douleurs menstruelles, les sautes d’humeur, la fatigue, l’acné te gâchent déjà la vie pendant ton cycle ? Alors, pas besoin de rajouter des désagréments supplémentaires ! Tu veux le confort absolu pour ton pubis ? Tu cherches une alternative aux tampons, ou à la cup menstruelle ? Découvre les protections hygiéniques lavables de Sacrée Française ! Réalisées à partir de matériaux écolabellisés Oeko-Tex standard 100, sans danger pour ta santé, elles sont aussi très absorbantes grâce à l’insert en éponge de bambou et t’apportent bien-être et douceur tout au long de ton cycle.